Solitudes duo

Daniel Léveillé

Chorégraphie
Daniel Léveillé

Interprétation
Mathieu Campeau, Ellen Furey, Esther Gaudette, Justin Gionet, Emmanuel Proulx,  
Simon Renaud

Conception des éclairages
Marc Parent

Musique Jean-Sébastien Bach
Pancrace Royer et autres  
classiques contemporains

Conseillère aux costumes
Geneviève Lizotte

Direction des répétitions
Sophie Corriveau

Régie
Armando Gomez Rubio

Production
Daniel Léveillé danse

Coproduction
CanDance Creation Funds
(Canada) ; Festival
TransAmériques (Canada)
Kinosaki International Arts Centre (Japon)
Theater im Pumpenhaus
(Allemagne)
Centre chorégraphique
national de Rillieux-la-Pape
/Yuval Pick (France)
Agora de la Danse (Canada)
Brian Webb Dance cie
(Canada)
Centre national des arts
(Canada)
Atelier de Paris-Carolyn
Carlson (France)
Studio Bizz (Canada).

Avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseils des arts
du Canada.

 

 60 min

Inlassablement, depuis trente-cinq ans, Daniel Léveillé stimule la scène chorégraphique internationale avec son travail caractérisé par la nudité, le minimalisme, la répétition et la radicalité. À ses débuts, son alphabet se forge en une danse physique, théâtrale et crue, dessinée au scalpel dans l’espace vide. Aujourd’hui plus intériorisé, ce langage n’en est pas moins très expressif : c’est par la personnalité forte des interprètes et la place qu’il leur accorde dans le processus de création que le chorégraphe exprime l’émotion. Cette création est le prolongement de Solitudes solo, prix de la meilleure œuvre chorégraphique 2012-2013 décerné par le Conseil des arts et des lettres au Québec. Mettant un terme à la nudité, Daniel Léveillé offrait alors à ses danseurs des solos épurés et empreints d’une douceur inattendue. Avec cette nouvelle étape, il questionne la nature des relations encore possibles dans un monde où l’omniprésence de la technologie isole toujours davantage.

Avec le soutien de la Délégation du Québec