Songlines

Joanne Leighton

CREATION

Chorégraphie et direction
Joanne Leighton
Interprétation (en cours)
Marion Carriau
Alexandre Da Silva
Lauren Bolze
Musique et installation sonore
Peter Crosbie
Scénographie lumineuse
Sylvie Mélis
Costumes et décor
Alexandra Bertaut

jeu. 8 au sam. 10 février
20h30


Durée estimée
1h


Tarifs
10€ à 20€ — Pass découverte 12€

Artiste en résidence Paris Réseau Danse
Coréalisation Faits d’hiver et avec le soutien d’Arcadi Île-de-France

 

Comme l’a si bien décrit Bruce Chatwin, les aborigènes repèrent un labyrinthe de « sentiers chantants » dans les immensités du continent australien. Leur culture orale, dénuée d’alphabet, a reversé à la marche, le chant, la danse, le soin de raconter, documenter et écrire l’histoire de leur communauté. Une civilisation s’est forgée en se faisant une avec la nature. Les mythes aborigènes évoquent des personnages totémiques originels qui sillonnaient l’environnement en chantant le nom de tout ce qu’ils croisaient. L’action de marcher, comme action de  désigner. Aujourd’hui  encore, un chant maîtrisé peut guider le tracé descriptif d’un parcours. Joanne Leighton s’inspire de ces mythes, dans sa pièce en sextet. Tout son projet artistique  consiste à penser la notion de « site», quand bien même celui-ci serait le plateau d’un théâtre, c’est-à-dire beaucoup plus que la matérialité plane d’un plateau. Songlines aborde la danse depuis le fondamental de la marche, ce stade où l’esprit, le corps et le monde tendent à s’aligner. Ainsi cette pièce cultive-t-elle l’amorce de rituels contemporains.

production WLDN
coproduction Theater Freiburg
copresentation Museum für Neues Kunst • Paris Réseau Danse
Joanne Leighton est en résidence au Théâtre 71, Scène Nationale de Malakoff et artiste associée au Theater Freiburg en Allemagne
WLDN est subventionnée par le ministère de la Culture
soutien Arcadi Île-de-France