Rituel pour une géographie du sensible

Julie Nioche, Mustafa Kaplan et Filiz Sizanli

Installa(c)tion
chorégraphique pour
3 danseur·euse·s
et 1 musicien

3 rituels différents à voir durant la soirée
Durée de chaque rituel 60 min
Durée totale 3h30

France/Turquie

Création 2018

Coproduction
Atelier de Paris
En coréalisation avec
Le BAL

 

© Olga Alexopoulou

En affinités, au-delà des frontières. Entre rumeur océane (Julie Nioche est installée à Nantes) et rives du Bosphore (Filiz Sizanli et Mustafa Kaplan vivent à Istanbul) a germé le projet d’un « jardin imaginaire fait de symboles
et de gestes », dont la vocation est planétaire. Ce rituel contemporain entre art, attention à l’autre, geste environnemental et construction poétique compose avec l’environnement présent. En inventant un partage in situ avec les « spectateurs », les 3 chorégraphes invitent à dessiner un territoire commun qui privilégie la sensibilité, l’écoute, la protection de ce qui est fragile, la joie d’être ensemble. Ce rituel est accueilli dans l’exposition de Batia Suter, Radial Grammar au BAL.

 

Production A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés, Nantes
En association avec TALDANS - Istanbul
Coproduction Atelier de Paris / CDCN, TPE scène conventionnée d’intérêt national pour la danse de Bezons, Le Grand R - scène nationale La Roche sur Yon, Théâtre Onyx / scène conventionnée de Saint Herblain
Avec l'aide à la création de la Région Pays de la Loire et du Conseil départemental de Loire Atlantique