Cellule

Nach

CREATION

 

Chorégraphie et interprétation 
Nach
Lumière
Emmanuel Trousse


Mer. 20 décembre
20h


Durée estimée

30 min


Entrée libre sur réservation

Tout public à partir de 12 ans 

 

 

 

 

 

 

D’un coup d’œil rapide, le krump — aujourd’hui au premier plan des danses urbaines — est perçu comme un bouillonnement de violence explosive. La danseuse Nach en vient. Elle développe son optique contemporaine, en abordant pleinement le krump tel un langage. Alors qu’il lâche prise, avec quelque chose d’exu- toire et de revendicatif, le krump travaille autant à un puissant contrôle des énergies. Il favorise un retour à soi. L’isolation du mouvement, la dialectique de l’impulse et de l’impact, structurent ce rite inventé. Le mouvement y puise une charge violemment expressive, a ranchie du langage. Également pétrie d’apports traditionnels africains et asiatiques, intéressée par la brûlure du duende  amenco, Nach annonce: «Je suis une guerrière. Je risque. Jour après jour, je m’invente, je découvre, j’ose, je ne  échis pas ». Dans son solo s’a rme à l’état brut, une personnalité de femme en mode sans concession.

 

coproduction Espace 1789 – scène conventionnée danse, Saint-Ouen • Maison Daniel Féry, Nanterre • Atelier de Paris / CDCN • Théâtre de Fresnes • Cie Heddy Maalem

soutiens Maison des Métallos • Théâtre – scène nationale, Saint-Nazaire • CND, Pantin