Didier Ambact

 

Après avoir joué dans diverses formations post-punk, Didier Ambact devient le batteur, à partir de 1991, de Treponem Pal, groupe initiateur de la vague metal industriel en France. Treponem Pal tourne en Europe avec Nine Inch Nails, Prong, Carcass, Soundgarden, Godflesh, Faith No More... participe à de nombreux festivals et on voit le groupe lors d'émissions sur MTV europe, Canal +, M6, MCM ou France2.

Treponem Pal enregistre 4 albums dont Higher produit à Seattle, USA.

Lorsque le groupe met fin à sa carrière, Didier Ambact, après des études de techniques du son à l'INFA, fonde Fast Forward, groupe mêlant la musique expérimentale et le hardcore. Fast Forward tourne en Europe et sort une vingtaine de vinyles (notamment chez Toolbox et Epiteth) et deux albums. A la même époque, il participe au groupe de techno Micropoint, au collectif pluridisciplinaire General dub , remixe des artistes comme Mimetic ou Lab° et crée des installations sonores en milieu alternatif.

A partir de 2005, il est sollicité régulièrement par le chorégraphe Christian Rizzo, en compagnie de musiciens comme Gerome Nox, Bruno Chevillon, King Q4. Après la tournée mondiale de d'après une histoire vraie de Christian Rizzo (plus de 150 dates dans 20 pays) et l'écriture du journal poétique Maison Dieu, sorti en 2013 chez Hugues Facorat, Didier Ambact collabore aujourd'hui avec le danseur et chorégraphe Harris Gkekas pour VWA (2016), Mille (2017) et Plateaux (2018) et travaille sur une installation sonore performée : Au-delà qui a notamment reçu le soutien du CENTQUATRE-PARIS et a été sélectionné par la POP pour ses journées de repérages artistiques.

Il prépare également, avec Pierre-Adrien Théo, Stellaris, une composition multimédia basée sur l'observation des étoiles (création en 2018)